Texte sur bandeau
sur bandeau ligne 2

Sur les pas des archéologues : une autre lecture de l'histoire d'un territoire

    Du   11 octobre 2012 au    10 décembre 2012

40 ans d'archéologie en Artois Comm.

En partenariat avec la Région Nord-Pas de Calais et la ville de Béthune, Artois Comm. s’est investi dans l’organisation d’une Capitale régionale de la culture, Béthune 2011, qui s’est déroulée sur le territoire d’Artois Comm. à travers plusieurs manifestations, notamment dans le secteur de l’archéologie.
Une exposition « 40 ans d’archéologie en Artois Comm. » a été créée à cette occasion en partenariat avec le Service Régional d’Archéologie, l’Institut national de recherches archéologiques préventives, le Centre d’archéologie du département du Pas-de-Calais, l’Université d’Artois et la société Archéopole. Du 15 octobre au 18 décembre 2011, l’exposition a été présentée à Bruay-La-Buissière.
Artois Comm. et Lille 3 se sont ensuite rapprochées afin de présenter à nouveau cette exposition dans le cadre de la programmation du Learning Center Archéologie/Égyptologie. L’exposition ayant été conçue avec le souci de rendre la connaissance scientifique et archéologique accessible à tous, des visites guidées et des ateliers ont été proposés aux scolaires et au grand public entre le 12 octobre et le 10 décembre.

Il a été possible de proposer tous ces ateliers, ainsi que des visites guidées de l’exposition, grâce à la volonté et au bénévolat de l’association GAUL (Groupement Archéologique Universitaire Lillois) et notamment : Sébastien AUGUSTE (Licence 3 Archéologie), Aurélie COUJET (Master 2 Sciences de l’antiquité ), Grégoire DANJOU (Master 2 Sciences de l’antiquité), Mélissa DECARSSIN (Master 2 Sciences de l’antiquité ), Grégory GAY (Master 2 Sciences de l’antiquité), Ludovic HILTENBRAND (Master 2 Sciences de l’antiquité), Peter RENAUD (Licence 3 archéologie), Noémie SÉVÊQUE (Master 2 Sciences de l’antiquité), Anaïs ZIANE (Master 2 Archive, Patrimoine, Archéologie) ; mais aussi Tristan HOCQUET de l’association Mahaut d’Artois, sans oublier Tarek OUESLATI, chercheur du laboratoire Halma-Ipel UMR 8164.