Texte sur bandeau
sur bandeau ligne 2

Grecs et Phéniciens à la conquête de la Méditerranée. L'île d'Eubée au coeur de l'action

    15 février 2011

Conférence par Sandrine Huber, Professeur associé en Histoire de l'art et archéologie grecques, membre du laboratoire CNRS Halma-Ipel (UMR 8164 - Lille 3).

Dans notre monde contemporain, la Méditerranée dans sa globalité suscite plus que jamais le débat auprès des historiens. Une réflexion sur les premiers réseaux d’échanges tissés en Méditerranée au début de la période historique s’imposait donc. On parle aujourd’hui beaucoup des Phéniciens ; l’archéologie témoigne qu’ils n’ont pas été les seuls à sillonner la Méditerranée au début du Ier millénaire avant notre ère. À leurs côtés, d’autres pionniers, les Grecs, dont les habitants d’Érétrie, sur l’île d’Eubée : partis très tôt à la recherche de matières premières, ils ont contribué à la transmission de savoirs – dont l’écriture alphabétique – en Méditerranée. Une analyse des découvertes archéologiques réalisées à la fois sur le pourtour de la Méditerranée et à Érétrie apporte de nouvelles lumières sur le rôle joué par les Grecs dans l’histoire de la Méditerranée.